Maladie de la peyronie, la prévention est-il possible?

Comme le vieil adage «mieux vaut prévenir que guérir » vaut pour de nombreux autres troubles liés à la santé, et elle semble être vrai pour la maladie de lapeyronie aussi. Cependant, la connaissance (vous en apprendre davantage, vous empêchez plus) demeure le facteur le plus important dans la prévention et la détection précoce de la maladie de lapeyronie chez les hommes.

Pour mieux comprendre comment prévenir la maladie de La Peyronie, il est essentiel de d’abord apprendre comment la maladie de lapeyronie se développe.

Les causes possibles de la maladie de lapeyronie

Blessure / traumatisme: Beaucoup de chercheurs pensent que la plaque de la maladie de La Peyronie se développe après un traumatisme, comme des frappes ou des flexions qui provoque des saignements localisés à l’intérieur du pénis.

Deux chambres appelées corps caverneux courent tout le long de la verge. Un tissu conjonctif, appelé septum, circule entre les deux chambres et l’attache en haut et en bas de la tunique albuginée.

Si le pénis est heurté ou pliée, un domaine dans lequel la cloison fixe à la tunique albuginée peut s’étendre au-delà d’une limite, blessant l’albuginée et la rupture de petits vaisseaux sanguins.

En raison du vieillissement, l’élasticité réduite à proximité du point de fixation du septum pourrait augmenter les risques de blessures.

En outre, le septum peut aussi être endommagé et former le tissu dur, fibreux, appelé fibrose. Par conséquent, cette inflammation sur la période de temps conduit à la formation de la plaque permanente sur votre pénis. Cette plaque, elle-même, provoque alors la courbure permanente ou flexion de votre pénis.

Famille (génétique): Dans certains cas, la maladie de La Peyronie fonctionne dans les familles qui suggèrent que des facteurs génétiques pourraient rendre un homme vulnérable à la maladie.

L’auto-immunité: Certains chercheurs pensent que la maladie de La Peyronie peut être une maladie auto-immune c’est à dire qu’il se développe lorsque votre corps commence à développer des anticorps contre vos propres cellules. Cependant, cette théorie doit encore être confirmée par les scientifiques.

Quelques conseils naturels pour aider à prévenir la maladie de lapeyronie

1 – Ne pas dormir sur le ventre

Même s’il n’est pas encore prouvé médicalement, certains sexologues et des experts en matière de reproduction demandent aux adolescent de s’abstenir de dormir sur le ventre.

L’hypothèse est que dormir sur le ventre a un effet de « compression » sur les vaisseaux sanguins du pénis et il en résulte naturellement une diminution sanguin vers les tissus spongieux du pénis.

Ceci conduit finalement à la réduction de la croissance du tissu du pénis, souvent sur une face et d’où résulte la formation du pénis courbé ou de la maladie de La Peyronie.

2 – Soyez prudents lors de rapports sexuels

Les blessures pendant les rapports sexuels est l’une des causes les plus communes de la maladie de lapeyronie, vous devez prendre des précautions particulières tout en ayant des rapports sexuels.

Les femmes sur le dessus, par exemple, a été considérée comme une cause fréquente de plusieurs blessures liées au pénis telles que les fractures du pénis. Vous devez, par conséquent, être très prudent si vous souhaitez pratiquer le sexe dans ces positions.

3 – Utiliser des suppléments de vitamine E

Les chercheurs ont mené des études à petite échelle dans lequel les hommes atteints de la maladie de lapeyronie qui ont reçu la vitamine E par voie orale, ont rapporté des améliorations.

Mais si la prise de suppléments de vitamine E oralement prévient en fait la maladie avant qu’elle ne se développe même est discutable et a besoin de plus de recherche et d’études pour être confirmée.

4 – Utiliser des civières de pénis à base de traction

Si vous êtes un de ces amateurs de la santé du pénis qui veulent augmenter leur taille de pénis (à la fois en longueur et épaisseur), alors il y a de bonnes nouvelles pour vous.

L’utilisation d’un dispositif d’étirement du pénis à base de traction, comme SizeGenetics extender, non seulement provoque l’élargissement permanent de votre pénis, mais est également considéré comme l’une des approches les plus simples pour aider à prévenir ou à corriger la courbure anormale de votre pénis comme on le voit dans la maladie de lapeyronie.

Il consiste à étirer le côté du pénis qui a le tissu cicatriciel de sorte qu’il corresponde de l’autre côté et se traduit par des érections plus longs, plus fermes et plus épais et en un sens global de l’augmentation de la confiance sexuelle.

maladie-de-lapeyronie-CTA6